Le bocage armoricain tel qu’il se présente autour du Centre est un rassurant mariage entre nature et culture qui n’a cessé d’évoluer au cours des siècles et surtout des dernières décennies. Derrière ce paysage structuré se cache de multiples relations entre les différents acteurs (faunes et flores sauvages ou domestiques ; roches et relief ; humains).

Etude des paysages

Apprendre à lire le paysage et en découvrir les principales composantes.
Réalisation de schémas et de dessins.
Etude de la notion de bocage, de réseau bocager.
Acquisition d’un vocabulaire nouveau, savoir légender un dessin de paysage.
Explications sur la vie dans les campagnes : ses avantages, ses inconvénients.

Les haies et talus

Découverte et explication du rôle des haies et talus. Etude de la flore et de la faune qui les constituent.
Les particularités du bocage : les arbres « têtards », les animaux liés au bocage, les anciens talus, « l’arbre à pain »…
Explication des menaces pesant sur le bocage.

Les champs et prairies

Sur le terrain, savoir faire la différence entre champs et prairies.
Etudier la flore de chaque milieu.
Découvrir des animaux domestiques (chèvres, poneys).

Agir pour la reconstitution du bocage et la préservation des animaux

Construction d’un talus grandeur nature !
Plantation d’une haie : diversifier les espèces d’arbres ou d’arbustes, savoir choisir les plantes utiles aux animaux.